PERSÉVÉRER PAR LA FORCE DE L’ESPRIT SAINT (#4/fin)

DSC_0466Chers frères et sœurs, votre Seigneur s’est donné pour vous. Votre Seigneur est ressuscité pour vous. Votre Seigneur ne perdra jamais ceux que le Père lui a donnés. Comme Jésus lui-même a dit, lorsque vous demandez au Père un poisson pour apaiser votre faim, il ne vous donnera pas un serpent. Alors, comment prier et avancer dans la confiance que notre Seigneur soit à la hauteur face à nos épreuves?

Au verset 39 de Matthieu chapitre 26, Jésus prie tout juste avant sa crucifixion : « Mon Père, si c’est possible, éloigne de moi cette coupe de douleur. Toutefois, non pas comme je veux, mais     comme tu veux. »

Notre Seigneur sait qu’il est lui-même la justice et la grâce de Dieu. Il vient s’offrir pour satisfaire à la justice de Dieu à la place des injustes. Il vient déverser son pardon sur ceux qui ne le méritent point. Son désir, c’est que la grâce et la justice de son Père s’accomplissent par lui et en lui. Il veut faire la volonté de son Père et lui obéissant à votre place.

Or, nous ne sommes pas Jésus. Nous ne sommes ni sauveurs ni rédempteurs. Mais nous lui appartenons et il se sert de nous pour sa gloire. Alors, la sagesse de Dieu est de chercher, dans les épreuves les plus difficiles, ce qui fera avancer sa grâce et sa justice avant tout. Pratiquement, vous ferez assez souvent une requête négative : « Seigneur, donne-moi de la sagesse pour ne pas pécher contre toi dans cette épreuve.» A la lumière des Écritures, vous priez pour éliminer de vos motifs, de vos paroles et de vos gestes ce qui contre sa volonté. En même temps, vous ferez assez souvent une requête positive : « Seigneur, dans cette épreuve, que je manifeste ta grâce et ta justice, sans partialité, en toute humilité, afin que ton évangile soit très honoré.»

Soyez rassurés que Dieu le Saint Esprit honore de telles prières. Il vous donnera de l’espoir quand vous êtes dépassé par ce qui vous arrive. N’oubliez pas, toutefois, qu’il le fera à sa vitesse. Comme nous le rappelle le théologien N.T. Wright, Jésus a accompli son ministère terrestre en marchant partout. Cinq (5) kilomètres à l’heure. Il prend du temps avec les gens. Il les écoute. Il les accompagne. Son œuvre dans leur cœur prend du temps. Vos épreuves peuvent aussi prendre du temps. Ne soyez pas pressés. Laissez Dieu le Saint-Esprit vous porter et vous accorder sa grâce, au jour le jour, pour surmonter un obstacle à la fois.

  • J.G. Zoellner

 

Leave a Reply

%d bloggers like this: